Le contrat d’apprentissage : Est-ce intéressant pour une entreprise?

Qu’est-ce que le contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail. Il permet au jeune salarié de suivre à la fois un cursus général, théorique et pratique afin de valider son diplôme ou un titre à finalité professionnelle reconnu par le Répertoire National des Certifications Professionnelles.
Ce contrat offre à l’apprenti un enseignement pratique du métier de l’employeur avec lequel il signe son contrat, en complément de son cursus, basé sur l’apprentissage théorique effectué dans son centre de formation.

Quels sont les bénéficiaires ?

Toute entreprise du secteur privé, ou public non industriel et commercial peut signer un contrat d’apprentissage, si elle peut garantir que l’environnement dans lequel le salarié évoluera lui sera favorable en terme de formation( équipement, techniques, conditions d’hygiène, de sécurité, compétences pédagogiques, professionnelles ).

Ne peuvent bénéficier du contrat d’apprentissage que les jeunes, de 16 à 25 ans. Des exceptions sont possibles pour les travailleurs handicapés, créateurs ou repreneurs d’entreprise en formation, ou encore les jeunes ayant achevé leur cycle d’enseignement secondaire, c’est à dire le collège, sous statut scolaire et entrer en apprentissage dès le jour suivant leur 15ème anniversaire.

Quelles son les principales aides financières pour l’employeur ?

Un employeur engageant un apprenti peut bénéficier d’aides financières telles que :

-Selon la taille de l’entreprise, une couverture partielle voire totale des cotisations sociales.

-Si l’entreprise emploie moins de 11 salariés, une prime d’apprentissage d’au moins 1000 euros lui est versée chaque année par la région, jusqu’au diplôme de son apprenti.

-Pour les employeurs de moins de 250 salariés, une aide de 1000 euros est reversée par la région pendant l’année du recrutement du premier salarié ou d’un salarié supplémentaire en contrat d’apprentissage.

– Les T.P.E de moins de 11 salariés peuvent bénéficier, quand elles recrutent un apprenti mineur, de l’aide T.P.E Jeunes apprentis (4 400€ la première année).

– L’embauche d’un travailleur handicapé permet de recevoir des aides supplémentaires.

– Un apprenti jusqu’à Bac+2 peut faire bénéficier à son entreprise formatrice un crédit d’impôt de 1600 euros, jusqu’à 2200 euros pour un apprenti handicapé.

Vous pouvez réaliser vos simulations sur le site : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/

Besoin d’éclaircissement ? Notre équipe se tient à votre entière disposition pour toute question.

Tel. 09-81-19-56-29

51 Rue Jean Mermoz
13008 MARSEILLE